samedi 12 octobre 2013

leçon de drague dans la ville d'Abidjan... #LoveGame

En Côte d'Ivoire quand un homme draguent une femme il entre dans un ÉTAT SECOND! Un homme jeune adepte du nouchi (le noussi)  en pleine séance de Flirt / drague à Abidjan suivez la scène :



 Le noussi : eh djaaaah !!! quelle kpata go !!

La fille : pardon vous dites ?

Le noussi : heuheu !!! péhisser, tu es abelgahiss hein !

La fille : comment ? c'est-à-dire ?

Le noussi : Non péhisser, la gbê hein tu me fatigue même koi, hein ! c’est pas blô

La fille : je ne vous suis pas, je vous fatigue c'est-à-dire ?

Le noussi : tchêêê, dôgôsser, tu n’est pas en drap oubien ? je suis fan de toi, on dirait je nê ka me dja pour te lah

La fille : Ah d’accord, je comprends mieux, euh ! vous êtes fan de moi, vous m’aimez, c’est cela ? ah ok !

Le noussi : c’est ça même, comment tu as sû ? tu es trop esprit, walaye, ça é dans kpokan ; yé pé pas gnan, ton stahilé, le zah mouhin me dja

La fille : attendez mais qu’est ce que vous voulez ?

Le noussi : Non faut gnan péhisser, faut pas ton kèr va môr, je veux pas te bri, je te couman de kéké choz,walaye, je suis mal fan de toi. A l’hèr là, je suis mélanhé quand je te zié

La fille : vous voulez de l’argent ? voici mon sac prenez tout, tenez.

Le noussi : faut guéder petite, moi je suis pas un magahêr, je parle de mon fanly, tu es souahé hein !

La fille : bon qu’est ce que vous voulez ? alors, qu’est ce que vous attendez de moi ?

Le noussi : péhisser, ce que je veux là non, c’est ton kpokpoly, ton lalé, faut me lah ton number, je vais te bigo

 La fille : ok, prenez maintenant, c’est bon ? je peux partir ?

Le noussi : wê, tu peux fraya, faut pas me lah faux bobane hein ? attends yê lancer pour din si ça bougô. Aah woilà, c’est propre, faut gagner temps. Je vais te bigo ; c’est un redjô ! pehissèr, fo siancer à mon wéééé, dê, eh djaaahh, tu din et puis tu crie ya fohiiiii


Alors avez vous envie de décrypter le langage du NOUCHI et être informer de toutes les nouvelles expression du moment en Côte d'Ivoire? Si oui alors fête 1 petit clic sur le j'aime de la page facebook du blog et rendez vous pour la suite de l'enjailllement !
Enregistrer un commentaire